04/02/2007

Des sentiments, la force

 

brown sea

A te suivre,

En toi,

Je me suis noyée,

Par mon âme candide et insensée,

Telle une enfant,

De l’autre côté du miroir,

Je suis passée,

Morte,

De t’avoir trop aimée,

Plus jamais la même,

Je serai,

Chaque fois différente,

Mais jamais une autre,

A tout moment,

Je découvre,

Ces facettes de moi que je ne connais pas,

Me demande ce qui doit être,

Et si ma place ne serait pas

...dans tes bras…

 

 

Commentaires

... Mes larmes, je les cacherai,
Même à toi, je les dissimulerai.
Quels espoirs pouvons-nous entrevoir
Quand se posent les affres du soir.

Demain, prends-moi par la main
Emmène-moi dans ta douce folie
Que nous nous égarions, enfin
Unis dans les méandres de la vie.

Dans l’absolu d’une passion impossible,
Emportés dans un rêve improbable
Jalonnés des écueils de l’existence,
Nous dérivons au-delà des apparences.

Écrit par : moi | 05/02/2007

Les commentaires sont fermés.