29/03/2015

Traces de toi

amour,traces,traces de toi,sashana,dieu,homme

 

C’est juste que…

J’ai cherché des traces de toi, mon amour, partout, dans tous les regards, dans toutes les silhouettes, tous les pays, les villes, les chemins, et infatigable, j’ai pensé que tu allais te manifester dans l’inattendu de l’inattente.

Je détectais les signes, observais les animaux, scrutais l’horizon, vivais ma vie, voyait la vie des hommes.

J’eus l’intime conviction que Dieu était partout mais que toi, mon amour,  tu n’étais nullepart.

Pourtant, ne dit-on pas que Dieu est amour ?

Donc, l’amour est partout.

Alors pourquoi toi, mon amour, tu n’es nullepart ?

Devrais-je ne me contenter que de l’amour de Dieu, celui qui est partout ?

Ou peut-être que si je ne vois pas de trace de toi, mon amour, c’est que tu n’existes pas ?

Mon amour, tu ne serais quand-même pas Dieu ?

Auquel cas tu serais partout…et je ne te vois pas…

Dis entre nous, je préfèrerai que tu sois un homme…un vrai…pas Dieu…ou un homme fait à son image....pas un Dieu fait à l'image de l'homme...

Les commentaires sont fermés.